Terrine de cerf de Chambord 200g

La terrine de cerf est cuisinée à partir des cerfs et biches du domaine. Le goût et la finesse de la viande de cerf s’associe avec le savoir-faire français et local pour vous offrir une dégustation authentique.

Quantité : 200 gr
*Origine : Gibier du Domaine national de Chambord, France

Ingrédients : Cerf de Chambord 55%*, porc 20%*, trompettes de la mort 8%, échalotes et oignons confits (échalotes, oignons, vinaigre balsamique, crème de vinaigre balsamique, beurre, huile d'olive, thym, sucre), oeufs, lard, Porto, sel de Guérande, Cognac, ail, poivre, piment.


Valeur nutritionnelle pour 100 g :
Energie : 150 kcal / 625kj
Matières grasses : 8,2g
dont
Acides gras saturé 3 g
Glucides 1,7g
dont
sucres 0,8g
Protéines : 17g
sel : 1,1g

En stock
Référence:
52299
9,90 €

Description du produit

La terrine de cerf est cuisinée à partir des cerfs et biches du domaine. Le goût et la finesse de la viande de cerf s’associe avec le savoir-faire français et local pour vous offrir une dégustation authentique. La recette de cette terrine est créée exclusivement pour Chambord par le chef de cuisine du château. Accompagné d’un bon pain de campagne, savourez cette terrine de cerf idéale pour vos entrées froides ou vos toasts apéritifs.

La note du domaine

LE CHÂTEAU DE CHAMBORD


1519. Un palais surgit au cœur des terres marécageuses de Sologne. François Ier, tout jeune roi, en ordonne la construction. C’est une œuvre architecturale monumentale que le roi se plaît à montrer aux souverains et ambassadeurs comme un symbole de son pouvoir, inscrit dans la pierre.

Le plan du château et ses décors ont été conçus autour d’un axe central : le fameux escalier à double révolution, inspiré par Léonard de Vinci, spirale ascendante qui mène à partir des terrasses au foisonnement des cheminées et chapiteaux sculptés. Il faut attendre le règne de Louis XIV pour que l’édifice soit achevé. C’est également à cette époque que les abords du château sont aménagés au cours du XVIIe siècle. Le château et le parc sont propriétés de l’État depuis 1930. 

Aujourd’hui, Chambord accueille deux millions de visiteurs par an.