Catalogue d'exposition Dominique Blain : Déplacements

Face aux crises politiques majeures, aux guerres, à la répression des libertés, au vandalisme, aux catastrophes naturelles, que représentent pour nous les œuvres d’art ? Que sommes-nous prêts à faire pour protéger un chef-d’œuvre ? Ces questions sont au cœur de l’exposition Déplacements de l’artiste canadienne Dominique Blain

Catalogue de l’exposition publié par les Éditions Skira Paris pour la présentation de l’exposition au Centre culturel canadien, un catalogue bilingue français-anglais de 128 pages est en vente à la boutique du château au prix de 30€. Avec les textes d’Ami Barak (commissaire de l’exposition du Centre Culturel Canadien), Catherine Bédard (historienne de l’art et commissaire de l’exposition de Chambord), Louise Déry (docteur en histoire de l’art), France Trinque (docteur en histoire de l’art) et Gérard Wajcman (écrivain et psychanalyste).

En stock
Référence:
52681
30,00 €

Description du produit

Face aux crises politiques majeures, aux guerres, à la répression des libertés, au vandalisme, aux catastrophes naturelles, que représentent pour nous les œuvres d’art ? Que sommes-nous prêts à faire pour protéger un chef-d’œuvre ? Ces questions sont au cœur de l’exposition Déplacements de l’artiste canadienne Dominique Blain.

Autour d’une installation centrale imposante, Monuments II, Déplacements réunit des œuvres vidéographiques, une sculpture de verre lumineuse et des photographies associant le sort des œuvres en péril et celui de l’humanité. Conçue et produite par le Centre culturel canadien en 2019 pour sa galerie à Paris, l’exposition a été présentée ensuite au Centre de Création contemporaine Olivier Debré à Tours en 2020. Le château de Chambord lui donne ici une tout autre dimension car les œuvres de l’artiste, toujours inspirées des archives, prennent place dans le lieu même qui abrita les chefs-d’œuvre de nombreuses collections françaises, en particulier ceux du Louvre, durant la Seconde Guerre mondiale. L’exposition dialogue ainsi avec Chambord 1939-1945, « Sauver un peu de la beauté du Monde », les nouvelles salles permanentes du monument que les visiteurs peuvent découvrir au niveau des terrasses.

Les œuvres de Dominique Blain sont présentées aujourd’hui parce qu’elles soulèvent des enjeux toujours actuels, ceux de la destruction du patrimoine mondial, tout en nous confrontant à l’importance du devoir de mémoire pour la projection de notre humanité future. Par son travail, l’artiste élève également au statut d’œuvres universelles les photographies documentaires anciennes de ses confrères et consœurs photographes.

La note du domaine

Dominique Blain vit et travaille à Montréal. Elle a exposé dans plusieurs villes nord-américaines, européennes ainsi qu’en Australie (Biennale de Sydney en 1992). Trois expositions rétrospectives majeures lui ont été consacrées : au Musée d’art contemporain de Montréal en 2004 (mise en circulation à la Mackensie Art Gallery à Regina et à la Nickle Art Gallery à Calgary), au Musée national des Beaux-Arts de Québec en 1998 (mise en circulation au Ansel Adams Center de San Francisco et à la Sala 1 de Rome) et en 1997 et 1998, le Centre d’art contemporain Arnolfini de Bristol a organisé une exposition de son travail dans cinq institutions du Royaume-Uni : Belfast, Londres, Edimbourg, Newcastle et Cambridge. Outre sa participation à de nombreuses expositions au Québec (Les Cents jours d’art contemporain, Galerie de l’Université du Québec à Montréal, Galerie de l’Université de Sherbrooke, Musée régional de Rimouski, Musée d’art de Joliette), à de nombreuses commandes publiques, et deux expositions présentées au Centre culturel canadien à Paris, en 1984 puis en 2019, Dominique Blain a également eu des oeuvres présentées dans de nombreux musées hors du Canada parmi lesquels : Portland Museum of Art, Contemporary arts Museum Houston, Los Angeles County Museum of Art, Kunstverein de Francfort, Stedelijk Museum à Amsterdam, Louisiana Museum à Copenhague, Musée de l’Europe à Bruxelles, Museum of Science and Industry de Manchester et CCCOD de Tours.